dimanche 20 juin 2010

Ça passe!


Dans notre billet précédent, nous mettions la table pour savoir lequel de nos Carabins casserait la glace dans la CFL. Hier les Alouettes, Marc-O Brouillette et Nickolas Morin-Soucy en tête ont brillé de tous leurs feux et constituent des atouts incontournables pour le DG des Als, Jim Popp.

Voici ce que les journaux en disent suite à leur performance au match d'hier qui opposait les Alouettes aux Argos:


Marc-Olivier Brouillette



Guillaume Lefrançois sur Radio-Canada.ca: 



Marc-Olivier Brouillette a certainement gagné quelques points dans sa lutte pour une place chez les Alouettes.

L'ancien quart des Carabins de l'Université de Montréal ne se taillera évidemment pas une place au poste de secondeur, une position qu'il apprivoise depuis seulement deux semaines. Mais il a prouvé qu'il pouvait jouer sur les unités spéciales sans avoir l'air fou. Loin de là.

Au premier quart, les Argonauts semblaient destinés à dégager, mais ont plutôt opté pour un jeu truqué, et c'est Brouillette qui a rattrapé le porteur du ballon, le botteur Grant Shaw, avant la ligne du premier essai. Grâce à son plaqué, les Alouettes ont repris le ballon à leur ligne de 40.

« Il a joué secondeur, sur les unités spéciales et maraudeur, a rappelé Trestman. Ce n'était pas parfait. Mais de faire un tel changement en deux semaines au football professionnel, et de voir les jeux qu'il a réussis, on a tout un athlète. On a eu un très bon repêchage et il en fait partie. Il est très intelligent. »

Brouillette en a remis au 4e quart en plaquant Mike Bradwell si durement que le receveur des Argonauts en a perdu son casque. Et n'a pas capté la passe.

« Après toutes ces années à avoir joué quart et avoir la cible des joueurs défensifs sur toi, ça fait du bien de frapper les autres, a lancé un Brouillette enthousiaste.

« À Winnipeg la semaine passée, c'était mon premier match et ça se passait un peu vite. J'étais un pas en arrière sur la plupart des jeux. Mais aujourd'hui, le jeu a ralenti beaucoup, j'ai eu la chance de faire des jeux. »


Serge Vleminckx de Rue Frontenac a recueilli les propos de son coéquipier, l'excellent maraudeur Mathieu Proulx:

«Étienne (Boulay) et moi avions terminé notre journée de travail après la première demie, mais les nombreuses blessures à la ligne tertiaire ont compliqué les choses. Ne voulant pas nous retourner à froid dans la mêlée, les coachs ont plutôt choisi de faire confiance à Marc-Olivier.
«Vous avez là tout un athlète. Il suit les traces de Mathieu Bertrand l’ex-quart du Rouge et Or, qui évolue à une autre position que celle de quart (centre-arrière) avec les Eskimos d’Edmonton depuis des années. Je vous le prédis, Marc-Olivier va connaître une belle carrière dans la ligue canadienne.»

Notre expérimenté Als4ever, qui assistait au match, y va quant à lui de son analyse objective:

Marc-O a joué toute la rencontre sur les unités spéciales, le 3e quart comme secondeur et le 4e comme maraudeur.
Sur les Punt return, il est rusher à l'extérieur et avait comme responsabilité de bloquer le botteur. Il a d'ailleurs réussi un solide plaqué sur une feinte de botté. 
Sur les kick coverage, il a tenu son bout, mais il n'y a pas eu beaucoup d'action de son côté.
Sur les kick return, il fait partie de la seconde vague et il tient son bout. 
 Comme LB, il a bien fait en couverture mais le run defence est plus laborieux, surtout quand on court directement de son coté. Il y a eu deux courses consécutives de 20+ verges de son coté et son manque de technique dans le traffic a paru. Il s'est par contre repris avec un beau plaqué tout de suite après.
 Il a mieux paru comme maraudeur, même si son temps de réaction est loin de celui de Mathieu Proulx (ce qui est tout à fait normal).
Luc Brodeur-Jourdain a joué la moitié du match au centre. Surprise, les Als entrainent A. Woodruff au centre pour lui faire de la compétition comme "centre du futur"
Dans un affrontement R & O, David Bouchard a joué right gard en 2e demie et a bien paru contre Étienne Légaré.

Nickolas Morin-Soucy

Mais hier, le gros test était celui de Nickolas Morin-Soucy qui lui n'a plus d'éligibilité dans SIC et qui devait prouver qu'il était remis de sa grave blessure (ACL) qui l'a laissé inactif la saison dernière. Nous n'en avons pas beaucoup entendu parler sur les unités spéciales, mais il a fait son apparition à son poste habituel d'ailier défensif au 4e quart, lorsqu'une pluie diluvienne s'abattait sur Percival (donc, plusieurs avaient quittés et les journalistes étaient moins attentifs) , mais il a fait toute une apparition : Démontrant qu'il n'avait rien perdu de son "moteur", il a littéralement persécuté le quart des Als avec 2 sacs, 1 hurry-up, 1 force fumble et 1 plaqué... tout ça en moins d'un quart pour un gars qui n'a recommencé à jouer au football qu'il y a 3 jours,  et qui n'a jamais joué dans la CFL (malgré sa bague de la Coupe Grey)!

Jim Popp disait à CJAD à la mi-temps qu'il songeait à augmenter son ratio de non-import à la ligne défensive, avait t'il déjà Nick-O en tête à ce moment là?

Donc, l'avenir?

Le 24 juin à 17:00, l'alignement complet ainsi que l'équipe de réserve devra être complété pour toutes les équipes de la CFL. Les Alouettes ont très peu de "nouveaux postes" à combler. Marc-O va surement être retenu, va t'il faire parti de l'alignement partant ou de l'équipe de réserve, là est la question. S'il fait partie de l'alignement des 42 joueurs, Alexandre Nadeau-Piuze est mieux de travailler fort comme jamais cet été... Connaissant un peu les ratios de non-imports, on semble percevoir qu'on destine Marc-O à devenir maraudeur pour succéder à Mathieu Proulx, lui qui était très indécis quand à la poursuite de sa carrière cette année...et avocat pour avocat...

On serait surpris que Nickolas Morin-Soucy ne fasse pas partie de l'alignement des 42 joueurs des Alouettes, particulièrement suite à la déclaration de J. Popp. Mais peu importe ce qu'il arrive pour Nick-O, même si les Alouettes le relâchait à ce moment-ci, il pourrait surement se trouver un emploi avec 4-5 équipes de la CFL, les Argos qui l'ont particulièrement vu hier, en tête...

Jim Popp est particulièrement rusé pour utiliser au maximum toutes les possibilités offertes par les règlements de la CFL pour garder un maximum de joueurs dans l'entourage des Alouettes afin de parer à toutes éventualités de blessures. Il fera surement de même cette année...

Photo de Marc-O Brouilette (#10) de Bebehabs, une inconditionnelle de Marc-O. On vous invite à aller à sa page où elle déborde de photo et de vidéo.

2 commentaires:

Als4ever a dit…

Pour Morin-Soucy, on ne l'avait pas vu de la rencontre. J'étais sur qu'il n'était pas en uniforme, car j'ai vu défilé près d'une dizaine d'ailiers défensifs! Rendu au 4e quart après 10-15 minutes de pluie intense, j'ai décidé d'aller rejoindre mon groupe sous les gradins quand j'ai entendu: "Ballon recouvré par Nickolas Morin-Soucy"... Bref, je ne l'ai pas vu joué!

Il est évident que les Als le ménageait car il n'a même pas joué sur les unités spéciales!

J'aime vraiment plus Marco comme maraudeur que comme secondeur. Dans le "traffic", il lui en reste beaucoup à apprendre. Les joueurs de ligne offensive ont beaucoup profité de son inexpérience.

Morin-Soucy va débuter la saison à Montréal. Ses responsabilités devraient augmenter au fur à mesure que la saison commence.

Pour Brouillette, il n'a pas été testé assez sur les unités spéciales hier pour pouvoir conclure. Son seul plaqué reste sur le botteur. J'aurais aimé le voir un contre un contre un vrai bon retourneur.

Sa position dans l'équipe va dépendre du reste de son camp et du jeu des autres joueurs en compétition avec lui.

Jacques L. a dit…

Il semble que Jerry-Ralph Jules se soit payé un pique-nique aujourd'hui face à Hamilton...7 plaqués.