jeudi 24 mars 2011

Appelez le "Sir Duke"

Récemment nos amis de Primoprod ont produit ce vidéo de Garlins Duclervil (Duke pour les intimes) qui retrace ses meilleurs moments dans le Bleu uniforme.

Garlins a fait écarquiller les yeux à plusieurs recruteurs CFL, lors du camp NIC tenu à Toronto. par ses habilités athlétiques, dont ses 26 reps au benchpress, mais également dans les uns vs un.

Savourons donc les exploits sur le terrain de l'hargneux plaqueur défensif avec le jeu de mains à la Steven Seagal.



En entrevue, ce sympathique athlète a déclaré par le passé que son amour du football l'avait sauvé des mauvais coups et de la rue. Même s'il nous confiait, il y a quelques semaines qu'il ne croyait pas réellement en ses chances de poursuivre sa carrière au niveau supérieur, il se disait néanmoins comblé que le football lui permette d'obtenir un diplôme d'études supérieures.

On devrait donc avoir la chance de le revoir au CEPSUM cet automne contourner les gardes adverses pour un dernier tour de piste...

Djems Kouamé

Des informateurs nous ont indiqué que l'excellent receveur Djems Kouamé, 5e année de surcroit, ne faisait plus partie des Carabins. La fameuse régie interne... Mais comme disait Jehanne Benoit (ou était-ce Jean Perron?) il faut casser des œufs pour faire des omelettes

Entrainement public des Carabins

Par leur Facebook et leur Twitteur, les Carabins ont signifié que les entrainements des dimanches soir du 27 mars et du 3 avril prochain, au Stade Hébert de 16h à 20h seraient ouverts au public.

Nous débutons nos négociations avec Mme Deux Fans dès ce soir, mais des dimanche soir, ça coûte cher.... on est censé remplir notre sacoche d'Air Lousse en cette période de l'année, pas en dépenser!!!

Pour ceux qui cherchent la signification du titre du billet, on vous réfère à ce grand classique de Stevie Wonder, tiré de son album clé Songs in the Key of Life.

mardi 22 mars 2011

Combine réalité

Photo: CFL.ca
CFL.ca a suivi pendant les 3 jours du E-Camp le secondeur étoile John Shurla de Western Ontario. Ils en ont filmé les meilleurs moments et voici ce que ça donne. Le début est un peu longuet, mais ça vaut la peine de rester jusqu'à la fin.

Ne serait-ce que pour entendre cette question de Jim Barker (D-G des Argos de TO) à l'intention de J. Shurla, ça vaut la peine de le visionner:
"You'be been down training 2 months in Florida and you did 12 reps on the bench?..." @ 7:35

 Le film de 12 mins 16 secs est pas mal le talk of the town de la planète CFL actuellement... Ça donne une très bonne indication de ce que vivent les joueurs lors de cette étape cruciale.

L'analyse qu'en fait Andrew Bucholtz sur Yahoo.ca est également très intéressante.

mardi 15 mars 2011

Un week-end à la clinique...

Les o-linesmen en démo - Photo Deux Fans
Le week-end dernier, pendant que vous vous empiffriez dans les grands-pères, oreilles de Christ et autres victuailles à haute teneur caloriques, nous assistions à la clinique des entraineurs des Carabins, question d’accroitre nos connaissances footballistiques ainsi qu’en savoir un peu plus sur nos coaches.

Donc, allons y de nos impressions des différentes présentations que nous avons assisté:

L’entraineur en conditionnement physique des Carabins, l’excellent Pierre-Mary Toussaint a été un des premiers intervenants. Ce n’est pas pour rien qu’il est un des plus appréciés entraineur des Carabins et ce, depuis plus longtemps que quiconque. Ses qualifications exceptionnelles et son obsession du détail et de l’amélioration y contribuent surement pour beaucoup. Sa réputation va au-delà des Carabins car il est également l'entraineur personnel d'athlètes comme Étienne Boulay.

À son tour, Denis Touchette, a animé une très dynamique prestation, on s’est souvenu qu’il avait été enseignant et qu’il sait garder l’attention de son public. Il nous a expliqué les principes de base de deux des formations défensives contre la course des Carabins et nous les a fait visionner en situation de match. Ce qu’on retiens est que coach Touchette est convaincu de sa recette et que seule une mauvaise exécution entrainera de longs gains au sol. En gardant sa recette simple, il veut s’assurer justement que chacun maitrisera son rôle sur chacun de ces jeux... et vous ne serez pas surpris d'apprendre que la clé pour lui est la vitesse.

L’ex CO des Cheetahs de Vanier et maintenant instructeur des receveurs Yannick Clément nous a expliqué certains tracés et nuances qu’il enseigne à ses receveurs. Étant donné que les Carabins comptent plusieurs jeunes receveurs, ceux-ci l’apprécieront par le respect et l’initiative qu’il leur laissera. Le genre d’entraineur qui est un coach player et en même temps quelqu’un qui ne perd pas de vue les objectifs de son employeur. Une très belle acquisition des Carabins.

On a rencontré par la suite Noël Thorpe qui nous a expliqué certains préceptes défensifs, particulièrement en défensive contre la passe. Le bonhomme est intéressant, et possède du métier. Il va en exiger beaucoup des siens.

Le clou du week-end fut incontestablement la présentation de coach Maciocia qui a ouvert une partie de son playbook pour nous montrer l’attaque qu’il a instaurée à Edmonton, à André-Grasset et qu’il a débuté à implanter avec les Carabins la semaine dernière…

Ce qu’on peut en dire, pour ne pas trop en dire (on ne voudrait pas se voir banni des kiosques de bière du CEPSUM), c’est qu’il s’enflamme littéralement lorsqu’il parle de son offensive. Il a développé son master plan au fil de ses rencontres avec des acteurs de la CFL et de la NFL et des années. Il y croit tellement qu’au bout de 20 minutes, avec vidéos à l’appui, il nous a convaincus de son infaillibilité. Dans son cas également, tout repose sur un système d’apparence complexe, mais découpé et exposé aux joueurs dans une simplicité toute cartésienne. On comprend maintenant pourquoi en parlant de son ex-coach, B. Heppell disait qu’il lui avait ralenti le jeu, comme nul autre ne l’avait fait auparavant.

Un point commun des 2 coordonnateurs est qu'autant Maciocia que Touchette affirment que ce sont leurs unités qui vont dicter le rythme/les jeux, et non pas leurs adversaires. On a l'impression que plusieurs instructeurs doivent faire cette affirmation à travers la LFUQ...


La seule chose qu’on pensait en sortant de là, est, que va-t-il arriver lors du clash entre le gourou de l’offensive, D. Maciocia et celui de la défensive, G. Constantin. Une façon supplémentaire de mettre de l’huile sur le feu des affrontements Qc- Mtl. On achète les billets de la semaine #2 où encore?

Le dimanche matin, Claude Juneau (o-line) et Martin Lapostolle (d-line) nous ont démontré plusieurs drills d’entrainement avec des vrais joueurs des Bleus en guise de modèle et on doit admettre que nos connaissances techniques ont progressé de 400%, particulièrement dans le cas des o-lines desquels auparavant on entendait parler de « technique » sans réellement comprendre ce dont il s’agissait...

Parlant de joueurs, on avait mentionné que Jonathan Pierre-Étienne semblait en forme la semaine précédente, mais oubliez ça… s’il demeure à l’abri des blessures, il sera tout simplement un joueur dominant au travers la conférence en 2011 (youread it here first).

On a également appris qu’avoir les mains actives (le jeu de mains) est essentiel pour un d-line afin de contrer leurs opposants de la ligne offensive, laissez nous vous dire que Garlins Dukes est un vrai Steven Segal des moves de mains…

La seule bibitte potentielle qu’on a noté au cours du week-end, c’est au niveau des instructeurs en défensive. Avec l’arrivée de Noël Thorpe (le bras droit à coach Maciocia, spécialisé en défensive), l’embauche à temps plein de Paul-Eddy St-Vilien et le retour de Denis Touchette, ça fait beaucoup de gens très qualifiés à occuper des fonctions qui risquent de se recouper à un moment donné. Espérons que tout se déroulera dans l’allégresse et l’harmonie…

On remercie les instructeurs des Carabins de prendre de leur temps,et toute la fin de semaine, et tôt le matin, pour aider à former de meilleurs instructeurs dans les rangs mineurs et collégiaux un peu partout au Québec. Et pour les instructeurs qui aimeraient en profiter un moment donné, ça revient tous les ans…

vendredi 11 mars 2011

Le post combines et la LFUQ...

Credit: CFL.ca - J.P. Moczulski/The Canadian Press Images
La fin de semaine dernière couronnait les 2 combines donnant une visibilité aux joueurs universitaires de 4e année vis-à-vis des équipes de la CFL qui en sont à faire leur plan en préparation de la séance de repêchage du 8 mai prochain. Regardons d’un peu plus près la performance des prospects de la LFUQ en marge de cet évènement.

Les joueurs de ligne offensive

Quatre prétendants de la LFUQ se destinent à une carrière professionnelle à cette position qui est un des postes fétiches que les équipes canadiennes tentent de combler avec des non-imports. Le E-Camp était déjà bien pourvu avec ce type de joueurs, notamment avec celui qui est le favori pour partir #1 S. Mitchell et quelques autres. P. Baillargeon qui faisait très bien au camp (devançant tout ses confrères québécois) s’est probablement déchiré l’ACL et devra mettre sa carrière sur la glace pour la prochaine année. Les 3 LFUQuois restant : Sébastien Taché (Carbs), A. Barrette a.k.a The Moose (ConU) – et Y. Sage (V &O). Quand on regarde les résultats de ces 3 larrons, leurs chiffres à la combine se comparent très bien et ils sont tous dans la bonne moyenne. Le résultat et l’appréciation des recruteurs sur films dans les 1 contre 1 feront surement la différence. On s’attend à ce que les 3 soient repêchés. L'ordre de leur selection sera très intéressant.

Les D-linesmen

Parmi ceux-ci, il faut être prudent, il y a comme 2 races dans la CFL, les ailiers défensifs mobiles, donc qui peuvent jouer dans les unités spéciales, et les autres…

Parmi les ailiers défensifs mobiles, notons que Junior Turner, le cousin de Steven a impressionné plusieurs recruteurs par ses performances, notamment au saut en longueur. M-A Fortin pourrait également se faufiler, par ses performances (dont beaucoup de vitesse), mais également avec ses années de long snapping sans faute au sein du R & O. M-A Fortin risque fort de partir dans les 3 premières rondes et de demeurer dans la CFL.

À l’intérieur, c’est plus délicat. Une équipe qui va sélectionner un plaqueur défensif canadien espérera qu’il puisse remplir le poste, et ce à moyen terme, dans un an ou deux maximum. B. Thompson (McGill) avec seulement 15 reps au bench-press ne s’est pas aidé. Plusieurs ont de bons chiffres dont notre G. Alexandre (malgré un 3-cones des plus lent), M. Boulay des Gaiters (qui s’est bien classé dans toutes les épreuves) et M. Forbes (ConU) qui s’est fait remarquer des recruteurs qui ne le connaissaient pas vraiment. Malgré que G. Duclervil (Carbs) ait connu une très bonne combine NIC, la concurrence féroce et le peu de postes ouverts à cette position risquent de laisser son cellulaire muet le 8 mai prochain.

On croit tout de même que la régularité et les performances passés de Galax le placeront premier de classe.

Donc la vraie question est combien d’équipes croient que de ces non-imports pourraient jouer à l’intérieur pour eux?

Les botteurs


Peu d’échos ont filtré du E-Camp concernant les 2 botteurs présents, dont la quasi légende LFQuéenne Christopheure Milo. On a appris que Montréal, Hamilton, et Saskatchewan seraient les principaux intéressés par un botteur canadien, particulièrement s’il peut effectuer les 3 types de bottés.

PP Gélinas
nous a confié qu’il y avait 8 botteurs d’un peu partout (non seulement du Canada) à la combine NIC. Il semblait très heureux de sa performance là-bas, dans des conditions pas idéales pour les botteurs.

Les autres

Compte tenu du faible nombre de joueurs avec des qualités athlétiques leur permettant de jouer immédiatement sur les unités spéciales, les RB (pourtant modestes en tant que gains au sol) E. Nyamadi (ConU) et K. Exume (Bish) vont surement recevoir des invitations.

Liam Mahoney (ConU), sans avoir de gros chiffres, a su demeurer prétendant à un poste de receveur. Il va sans dire que son film de highlights sera surement sa meilleure carte de visite, comme ce n’est pas un receveur de type « unité spéciale », mais plutôt playmaker, il sera intéressant de voir si une équipe le voit dans sa soupe.

Dans un autre ordre d’idée

Quelques commentateurs, allant même jusqu’à D. Forde ont parlé d’un choix au repêchage pouvant aller aussi tôt qu’une troisième ronde pour Brad Sinopoli des Gee Gees qui évoluerait comme quart-arrière… euhhh tout le monde est conscient qu’on parle de la CFL et que le dernier canadien d’intérêt à avoir joué comme pivot était Russ Jackson? On parle dans le temps de Maurice Duplessis et de D. Diefenbaker là… Si B. Sinopoli se fait simplement inviter à un camp pour lancer des ballons, ce sera tout un accomplissement, pour lui et la ligue…

Source - entre autres:
E-Camp results (CFL.ca)
Camp d'évaluation de la LCF, les Sherbrookois font belles figures (Journal de Sherbrooke)
Turner time to shine (CFL.ca)
Naylor: Sinopoli raises eyebrows as Canadian QB hopeful  (TSN.ca)

 

lundi 7 mars 2011

Brunch dominical à St-Léonard

Nous avions rendez-vous ce dimanche matin au domicile intérieur des Cougars de St-Léonard pour avoir un aperçu des Carabins 2011 – "Nouveaux & Améliorés!"

On a jasé avec plein de gens et on a plein de matériel… Alors plongeons:

jeudi 3 mars 2011

Carabins, NIC & E-Camp

Carabins, NIC & E-Camp
Image CFL.ca
Grosse fin de semaine à l'horizon!Plusieurs joueurs de la LFUQ, dont plusieurs des Carabins se dirigent vers Toronto, pour participer, soit au National Invitational Combine (connue sous le sobriquet de NIC) ainsi que le E-Camp de la CFL.