mardi 15 mars 2011

Un week-end à la clinique...

Les o-linesmen en démo - Photo Deux Fans
Le week-end dernier, pendant que vous vous empiffriez dans les grands-pères, oreilles de Christ et autres victuailles à haute teneur caloriques, nous assistions à la clinique des entraineurs des Carabins, question d’accroitre nos connaissances footballistiques ainsi qu’en savoir un peu plus sur nos coaches.

Donc, allons y de nos impressions des différentes présentations que nous avons assisté:

L’entraineur en conditionnement physique des Carabins, l’excellent Pierre-Mary Toussaint a été un des premiers intervenants. Ce n’est pas pour rien qu’il est un des plus appréciés entraineur des Carabins et ce, depuis plus longtemps que quiconque. Ses qualifications exceptionnelles et son obsession du détail et de l’amélioration y contribuent surement pour beaucoup. Sa réputation va au-delà des Carabins car il est également l'entraineur personnel d'athlètes comme Étienne Boulay.

À son tour, Denis Touchette, a animé une très dynamique prestation, on s’est souvenu qu’il avait été enseignant et qu’il sait garder l’attention de son public. Il nous a expliqué les principes de base de deux des formations défensives contre la course des Carabins et nous les a fait visionner en situation de match. Ce qu’on retiens est que coach Touchette est convaincu de sa recette et que seule une mauvaise exécution entrainera de longs gains au sol. En gardant sa recette simple, il veut s’assurer justement que chacun maitrisera son rôle sur chacun de ces jeux... et vous ne serez pas surpris d'apprendre que la clé pour lui est la vitesse.

L’ex CO des Cheetahs de Vanier et maintenant instructeur des receveurs Yannick Clément nous a expliqué certains tracés et nuances qu’il enseigne à ses receveurs. Étant donné que les Carabins comptent plusieurs jeunes receveurs, ceux-ci l’apprécieront par le respect et l’initiative qu’il leur laissera. Le genre d’entraineur qui est un coach player et en même temps quelqu’un qui ne perd pas de vue les objectifs de son employeur. Une très belle acquisition des Carabins.

On a rencontré par la suite Noël Thorpe qui nous a expliqué certains préceptes défensifs, particulièrement en défensive contre la passe. Le bonhomme est intéressant, et possède du métier. Il va en exiger beaucoup des siens.

Le clou du week-end fut incontestablement la présentation de coach Maciocia qui a ouvert une partie de son playbook pour nous montrer l’attaque qu’il a instaurée à Edmonton, à André-Grasset et qu’il a débuté à implanter avec les Carabins la semaine dernière…

Ce qu’on peut en dire, pour ne pas trop en dire (on ne voudrait pas se voir banni des kiosques de bière du CEPSUM), c’est qu’il s’enflamme littéralement lorsqu’il parle de son offensive. Il a développé son master plan au fil de ses rencontres avec des acteurs de la CFL et de la NFL et des années. Il y croit tellement qu’au bout de 20 minutes, avec vidéos à l’appui, il nous a convaincus de son infaillibilité. Dans son cas également, tout repose sur un système d’apparence complexe, mais découpé et exposé aux joueurs dans une simplicité toute cartésienne. On comprend maintenant pourquoi en parlant de son ex-coach, B. Heppell disait qu’il lui avait ralenti le jeu, comme nul autre ne l’avait fait auparavant.

Un point commun des 2 coordonnateurs est qu'autant Maciocia que Touchette affirment que ce sont leurs unités qui vont dicter le rythme/les jeux, et non pas leurs adversaires. On a l'impression que plusieurs instructeurs doivent faire cette affirmation à travers la LFUQ...


La seule chose qu’on pensait en sortant de là, est, que va-t-il arriver lors du clash entre le gourou de l’offensive, D. Maciocia et celui de la défensive, G. Constantin. Une façon supplémentaire de mettre de l’huile sur le feu des affrontements Qc- Mtl. On achète les billets de la semaine #2 où encore?

Le dimanche matin, Claude Juneau (o-line) et Martin Lapostolle (d-line) nous ont démontré plusieurs drills d’entrainement avec des vrais joueurs des Bleus en guise de modèle et on doit admettre que nos connaissances techniques ont progressé de 400%, particulièrement dans le cas des o-lines desquels auparavant on entendait parler de « technique » sans réellement comprendre ce dont il s’agissait...

Parlant de joueurs, on avait mentionné que Jonathan Pierre-Étienne semblait en forme la semaine précédente, mais oubliez ça… s’il demeure à l’abri des blessures, il sera tout simplement un joueur dominant au travers la conférence en 2011 (youread it here first).

On a également appris qu’avoir les mains actives (le jeu de mains) est essentiel pour un d-line afin de contrer leurs opposants de la ligne offensive, laissez nous vous dire que Garlins Dukes est un vrai Steven Segal des moves de mains…

La seule bibitte potentielle qu’on a noté au cours du week-end, c’est au niveau des instructeurs en défensive. Avec l’arrivée de Noël Thorpe (le bras droit à coach Maciocia, spécialisé en défensive), l’embauche à temps plein de Paul-Eddy St-Vilien et le retour de Denis Touchette, ça fait beaucoup de gens très qualifiés à occuper des fonctions qui risquent de se recouper à un moment donné. Espérons que tout se déroulera dans l’allégresse et l’harmonie…

On remercie les instructeurs des Carabins de prendre de leur temps,et toute la fin de semaine, et tôt le matin, pour aider à former de meilleurs instructeurs dans les rangs mineurs et collégiaux un peu partout au Québec. Et pour les instructeurs qui aimeraient en profiter un moment donné, ça revient tous les ans…