dimanche 26 octobre 2008

Sans grand suspense, les Carabins s’imposent et passent en demi-finale


Sous une pluie soutenue dans une journée froide d’automne, les Carabins de l’Université de Montréal se sont classifiés pour les éliminatoires de la ligue universitaire Canadienne section Québec, par une décisive victoire au compte de 56-6 face aux Gaiters de Bishop devant une foule partisane et enthousiasme d’au-delà de 3 500 personnes au stade du Cepsum.
Un retour de botté de Hamid Mahmoudi de 53 verges qui a, par la suite, mené à un touché de Kevin Rivest et a donné le ton dès le début pour les bleus. Plus jamais les Carabins ne céderont les devants. Hantz Boursiquot a constitué la base de l’attaque des Montréalais en parvenant à percer constamment la défense des visiteurs. Il terminera d’ailleurs le match avec 150 verges de gains en 23 portées.

Du côté des Gaiters, qui devaient battre les rivaux pour poursuivre leur saison, Jamal Lee a porté le ballon à 20 reprises dans le match. Dans la première demie, il parvenait régulièrement à défoncer la défensive montréalaise par des gains d’au-delà de 10 verges et une passe de 32 verges. Il était vraiment le joueur dominant des Gaiters.

Et puis la ligne défensive des Montréalais en a eu assez : menée par Mathieu Brossard, Gregory Alexandre, et évidemment l’excellent Nicolas Morin-Soucy, la ligne a ralenti assez Lee pour laisser le temps aux secondeurs, notamment Peter Carrière de terminer leurs plaqués. Ainsi avec Jamal Lee menotté, on a constaté que l’attaque unidimensionnelle des Gaiters était vouée à l’échec. Le match s’est terminé avec à peine 4 passes de complétées pour les visiteurs en incluant celle à Jamal.

Du côté de l’attaque des Carabins, Marc-Olivier Brouillette, qui avait bien joué pendant le premier quart a pris les choses en main dès le début de la seconde demie par des courses au sol appuyé sur des départs fulgurants. Il a complètement dominé la défense adverse autant par ses habiles courses que ses passes précises à Kevin Rivest (2 touchés et 122 verges de gains, une nouvelle marque personnelle) et Youssy Pierre, (4 réceptions pour 109 verges de gains). Nous croyons qu’il s’agit du meilleur match en carrière de M-O Brouillette. L’attaque des Carabins a donc terminé la journée avec 589 verges de gains contre seulement 211 pour les Gaiters, ce qui donne une bonne allure du match.

Cependant, les Carabins au cours du deuxième quart ont péché par leur mauvaise habitude de punition incessante, principalement pour avoir retenu et pour mauvaise conduite. De telles erreurs ne pardonneront pas en éliminatoires la semaine prochaine.

Donc les Carabins en demi-finale contre leurs éternels adversaires situés à l’autre bout de la 20. Cette partie met donc ainsi la table en vue d’un affrontement qui pourrait être difficile pour les équipiers de Glen Constantin contre une équipe qui n’a rien à perdre.