mardi 5 juin 2012

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les bourses

Un excellent texte de Kent Ridley (Ridley Scouting) sur le site TopProspect.ca nous inspire ce billet pour un sujet idéal dans la morte saison: les bourses sportives universitaires.

Chaque programme/sexe est limité à distribuer un maximum de 70% de bourse, basé sur son alignement partant. Donc, pour le football, en supposant un alignement de 48 joueurs, ça nous amène à un nombre de 33.5 bourses. Sachant que l'alignement global d'une équipe tourne davantage autour de 75 joueurs, cela en laisse inévitablement quelques-uns sur la paille.

Au Canada, des bourses full ride (complète) ne peuvent être distribuées. Dans les règles de SIC, la bourse sportive est limitée aux frais scolaires et aux frais afférents. La NCAA quant à elle permet de couvrir le matériel scolaire (livres), le logement et les frais de subsistance en plus des autres frais mentionnés précédemment. On évalue la valeur d'une bourse de football de Division 1 autour de 40 000$ ANNUELLEMENT. Il faut cependant noter que ce type de bourse ne constitue à peine que 2% des bourses sportives offertes aux États-Unis.

Ne vous surprenez pas de voir pourquoi une bourse NCAA est tellement recherchée. Plusieurs écoles, particulièrement celles du ROC, aimeraient pouvoir offrir de telles bourses à leurs meilleurs prospects pour éviter de les voir franchir la frontière au sud.

Chaque conférence possède aussi d'autres règles qui peuvent s'ajouter à celles du Sport Interuniversitaire Canadien. Ainsi, en Ontario, l'OUA limite la bourse à 4 000$ et pour être éligible à une telle bourse, l'étudiant doit avoir une moyenne académique supérieure à 80% lors de sa demande d'admission.

De plus, comme les universités sont habituellement à l'avant-garde de l'égalité des droits, celles-ci distribuent globalement un nombre équivalent de bourses sportives à leurs étudiants masculins et féminins.

Prenez note que les bourses ne sont pas le seul incitatif qui fait partie de "l'offre" qu'un blue chip peut recevoir d'une université. Les directions peuvent ajouter des per diem au camp d'entrainement, des emplois d'été à l'université, et autre goodies qui sont souvent "limite" par rapport à ce qu'il est permis d'offrir.