vendredi 29 juin 2012

La disparate équipe Canada Junior

Coach Thorpe s'adressant à ses ouailles temporaires - Photo Football Canada
Samedi à 18:00 (EST), l'équipe Québec Canada Junior affrontera le monde en espérant vaincre la "vraie équipe américaine"(1) pour la première fois en finale dans le cadre de ce championnat à élimination simple de l'IFAF.

On s'attend tous à une finale Canada-E-U, mais attendez-vous à une forte opposition japonaise, eux qui ne laisse jamais leur place. Ce match qui devrait avoir lieu, si tout se déroule comme prévu, mercredi 4 juillet.

Quant à la finale, elle est prévue pour samedi prochain, 7 juillet 21:00.

Attendez-vous à voir les amerloques chauvins se présenter avec le couteau affuté des deux côtés entre les dents, après leur humiliante défaite face à Team World le 2 février dernier, exactement au même endroit,  à Austin, Texas,

L'alignement 
 
On vous rappelle que 20 des 45 joueurs de l'équipe (44%) proviennent du Québec, ce qui témoigne de l'engagement et de la santé du football au Québec.

Ce qui nous impressionne le plus dans cette équipe ce sont un peu où sont rendus les joueurs dans leur cheminement footballistique. Le critère veut que les joueurs soient nés entre 1993 (la grande majorité des joueurs) et 1996.  N'empêche qu'il est possible que dans un match donné, le quart des Redmen de McGill Dallon Kuprowski (qui avait débuté la saison contre nous l'an dernier), remette le ballon au porteur Christopher Amoah qui évoluait au niveau Juvénile l'an dernier (Dalbé-Viau). Disparate parce qu'on y croise donc des joueurs juvéniles, d'autres qui étaient dans des preps school américains, dans des CEGEP (dans une des 3 années) ou encore quelques uns fréquentant déjà l'Université.

Cependant la grande majorité des joueurs devraient être des blue chips pour les recrutements des  1, 2, 3 prochaines années. Voici l'alignement complet (au bas). Vous êtes possiblement déjà familier avec quelques noms, et vous le serez avec les autres. On peut oublier le secondeur P-L Caron qui s'est engagé envers les tricolores dorés il y a quelques mois, ainsi que le rapide receveur A. Huard qui a commencé à recevoir des propositions américaines (notamment de Boston College)..

Salmigondis

Il est facile d'imaginer que les recruteurs des universités américaines seront sur place avec un crayon en main et la bave aux lèvres, particulièrement si les Canadiens se rendent en finale contre les Américains. Rappelons que plusieurs joueurs de Team World se sont vus offrir des full scholarship suite à la rencontre du mois de février dernier..

Prenez note de la grande présence des entraineurs des Carabins, à commencer par l'entraineur-chef de l'équipe N. Thorpe, et celui des joueurs de ligne offensive A. Mainguy, mais également par du personnel de soutien accompagnant l'équipe.

Poutine

Tous les matches de ce championnat seront webcastés sur Youtube, et le premier match opposera le Canada vs la Suède.


(1) L'équipe Canadienne l'a emporté à quelques reprises dans le passé, mais il s'agissait alors d'une équipe étoile américaine d'un état en particulier, plutôt que celle d'un pays entier.