mercredi 2 mai 2012

Le repêchage CFL 2012, la LFUQ et les québécois

Alors à la veille du repêchage, nous récapitulons les chances des Québecois et des LFUQiens au repêchage de la CFL qui se tiendra à 3:00 PM ce jeudi (quelle idée stupide de tenir une activité aussi importante pour le foot canadien à une heure où la plupart des gens travaillent).

Un des repêchages de non-imports qui a le plus de profondeur que l'on ait vu. Les deux premières rondes sont télédiffusées à TSN, les résultats des deux autres rondes seront live sur le site internet de TSN.ca.

Pour les Carabins:

Le secondeur J. Beaulieu-Richard est la cible principale des équipes CFL dans l'alignement Bleu. Son avantage, c'est qu'il n'y a pas de menace NFL dans son cas, son désavantage, l'équipe qui le repêche devra patienter un an pour en jouir. Le d-g des Alouettes, J. Popp aime les joueurs avec une bonne vitesse latérale. Toronto possède trois choix entre le 24e et le 32e.

À surveiller une équipe qui pourrait être intéressée par F. Bruno (RV qui a connu un bon Pro day il y a un mois) ou un plus long shot, N. Guimond. (LB)

Pour le Rouge & Or

Grosse année pour l'équipe qui étrenne son nouveau centre d'entrainement intérieur. En vedette, Fredo Plesius (LB) qui va définitivement sortir tôt. Sera intéressant à surveiller, A. Gascon-Nadon (DL) et son controversé agent J. Hardaway, P. Lavoie (comme FB) et l'énigmatique S. Lévesque (RB). Ceux qui suivent les activités du R & O depuis quelques années se rappelleront que S. Lévesque était dominant à sa première année, non pas en tant que porteur de ballon, mais avec son travail sur les unités spéciales.

Le receveur M. Bouvette, avec son bon gabarit risque également de voir son nom s'afficher sur les interwebs..


Pour le Vert & Or:

Les receveurs I. Bamba et S. Charbonneau-Campeau sont les têtes d'affiche de la ville à l'asphalte verte. Deux secondeurs aussi risquent d'entendre leurs noms, soient K. Régimbald-Gagné et F. Fonseca.

Stingers:

Petite année pour les Piqueurs, S. Deschamps risque d'être le seul des leurs appelé. Sanchez avait connu un très fort East-West Bowl l'an dernier, mais a connu une subséquente saison de misère qui l'a surement fait baisser dans les yeux des recruteurs.

Bishop's

Le Thursois H. Maloney a fait le ECamp pour les mauves. Son nom ne circule pas vraiment.

Les botteurs:

Les équipes de la CFL sont quasi toutes bien nanties au niveau des botteurs, sauf peut-être les Ti Cats qui ont démontré de l'intérêt pour le renardois W. Dion (entres autres). L'excellent A. Anderson de McGill a connu un gros Pro Day le mois dernier et il risque d'intéresser la NFL.

Les autres québécois:

M. Norman qui évolue à une position toujours populaire (OL), un ancien Vanier qui a été faire son université à Western. A. Paal (DL) aussi de Vanier qui a très bien fait à Wolford (NCAA) a été boudé au sud probablement à cause de sa grandeur (5'11), mais il possède tout un moteur. Le secondeur Hervé Tonye-Tonye (CVM) entendra surement son nom résonner dans le studio de TSN.

On garde un oeil sur:

Kyle Quinlan des Marauders de McMaster, quart-arrière des gagnants de la Coupe Vanier, qui va tenter de franchir le fameux écart pour pivoter le ballon de CIS à la CFL. Est-ce qu'une équipe canadienne va vouloir investir dans son développement en tant que passeur?

Pas seulement 6 rondes

N'oubliez pas qu'à la suite du repêchage les équipes peuvent inviter 2 joueurs chacune à titre d'agent libre.  C'est ainsi que J. Hecht de St-Mary's qui a évolué dans la tertiaire des Als l'an dernier s'est retrouvé avec l'équipe montréalaise. À part du boni ($) de ceux appelés en première ronde, l'important est d'être invité dans un des camps d'entrainement... le reste est pour le show...

Un mock draft complet réalisé par CFLDaily.ca