lundi 2 novembre 2015

Match #8 Ramassis de Notes - Y'en aura pas de facile...

Le Cousin Gab et sa surprenante vitesse  - Photo Carabins
Bel après-midi de football : Un tailgate animé par un excellent groupe rock, un succulent chili relevé à point, une température sommes toutes agréable et un excellent match de football serré jusqu'à la fin... La belle vie quoi... Tout de même, allons-y avec notre ramassis de notes qui récapitulent quelques faits qui ont suscité notre intérêt lors de la victoire des Carabins au compte de 22-17 face aux Stingers de Concordia.

- #9 J-S Bélisle est un playmaker, il ne se contente pas d'un plaqué. Il sait en tout temps où est le ballon et est conscient des revirements qu'il peut provoquer. Rarement vu une recrue qui possède ce sens si développé.

Notre Q-A #4 Gab Cousineau avait "une de ces journées" dans le bras... On le sait, comme on a vu à Sherby, parce que s'il a difficulté à compléter ses premières courtes passes, la journée va être longue.  Depuis 3 ans qu'on l'épie, ça lui arrive de temps à autre... et habituellement la seule façon de se "guérir" de cette léthargie est une course agitée avec le ballon... Après sa course de 54 verges, il complètera ses 5 passes suivantes (lui qui peinait à atteindre le 50 % de passes complétées avant).

En passant, on savait que le Cousin Gab était athlétique, mais une telle vitesse ?? Les rapides DD de ConU ont éprouvé toutes les misères du monde à le rattraper avant qu'il ne parvienne à marquer.

- Gros blocs du centre #59 J-C Labrecque sur les deux courses profitables au centre (l'autre était de #1 Swissknife Erlington). Les deux fois il a bloqué deux joueurs en les repoussant, créant une ouverture béante au porteur de ballon.

- Quelques lueurs de #22 A. Huard, à la veille des séries, ça pourrait être intéressant...

- 0 point marqué, 14 accordés... devinez de quel quart il s'agit ? #tendance

- Coach Maciocia nous semble beaucoup moins audacieux qu'à ses débuts à la barre des Bleus. À deux reprises, il a refusé d'y aller pour la 3e et une verge à faire et les deux fois, ça s'est retourné contre lui (botté manqué suivi d'un 15v. de pénalités pour ne pas avoir accordé le 5 verges et un botté de placement manqué). La seule fois où il a tenté, les gros bonshommes ont bien répondu à l'appel.

- Quand l'arbitre en chef Brent Young veut se faire l'émule de Misteur Berry, ça corse définitivement une rencontre. À la fin, les joueurs des Piqueurs ressemblaient à des acteurs de série B à tenter de berner les arbitres sur pratiquement tous les jeux..


- Une chose est certaine avec cette équipe, depuis les deux dernières années, donnez une avance à la défensive des Carabins avec 2 minutes à jouer et peu importe l'équipe et le quart en face, ils vont remporter la victoire pour vous.