lundi 23 novembre 2015

Coupe Mitchell - Ramassis de notes - Walk in the Park

#1 ST Erlington est non seulement un porteur de ballon exceptionnel, mais également un bloqueur de 1er plan - Domskibum
 Voici notre ramassis de notes, après la victoire facile des Carabins au compte de 25-10 contre les Gryphons de Guelph.
Instagram de A. Stropiano

- Les parents des joueurs de Guelph, l'organisation ... tellement gentils. Malgré qu'ils s'attendaient à une foule de 8000 personnes, ils avaient réservé la moitié de leurs meilleurs sièges assis (centre du terrain vers la ligne des buts) à nous, humbles visiteurs montréalais.

Un tailgate où pour une contribution volontaire de 5$ on avait droit à un buffet bacchanale. Et imaginez dans le cœur de l'Ontario,  un duo se chargeait de nous mettre dans l'ambiance en chantant du Barenaked Ladies et autres tounes canadiennes en avant-match et à la mi-temps.

Un seul hic, même dans la patrie de la bière Sleeman, la consommation de bière était restreinte dans un unique racoin isolé du stade.

- Vous avez sûrement entendu parler des anciens Carabins 2014 qui suivent régulièrement l'équipe. Et bien, By-Ray, A. Coady, et M. Davidson entres autre ont fait leur voyage de 13 heures aller-retour par leur propre moyen pour encourager leurs ex-coéquipiers.

-  Les zarbitres ontariens sont sans conteste d'un autre ADN qui leurs homologues québécois. Nous ne sommes pas habitués à ce que des zébrés conservent leurs mouchoirs enfouis si profondément dans leurs poches.  Ils ont cependant été constants des deux côtés.

- À voir combien la défensive des Bleus contrôlait le jeu malgré l'absence de #24 JC Touchette, #95 O. Daoust-Pichette, #50 Cromito et une portion sans #49 Fred Chagnon, on va peut-être devoir regarder du côté du système défensif ainsi que de la préparation de coach Maciocia/Thorpe/St-Vilien pour expliquer cette étanchéité. Cette saison, 7 des 8 matches réguliers des Carbs se sont conclus avec un meneur différent (seul Cromito a réussi à dominer cette colonne à deux reprises) au chapitre des plaqués!!!

- En 2e demie, il nous semblait évident que #4 Le Cousin Gab Cousineau gérait la rencontre pour obtenir la victoire et aller à la Vanier... quitte à lancer des ballons plus éloignés de ses receveurs pour minimiser les risques d'interceptions... Un quart 5e année en mission.

Zach mettant un adversaire hors d'état de nuie - Photo Voltaïc
- Dans sa préparation en visionnant des vidéos des matches précédents, coach Stu Lang des Gryphons avait bien compris que Gab chercherait à courir à la moindre occasion. Il lui mit avec succès son meilleur joueur J. Rush (nom prédestiné) pour l'arrêter... Cependant, il a dû passer en fast forward la partie qui impliquait les passes profondes du côté de notre #36... Ce qui entraînera la 4e interception du surdoué en 3 rencontres éliminatoires! On ne se souvient pas d'avoir vu Zacharie Alexis raté un seul plaqué depuis le début de la saison! S'il y a un meilleur demi de coin au Canada, on aimerait bien connaître son nom.

- En deuxième demie, on ne sait si c'était la faible opposition, les interminables pauses télévisées ou l'absence de stress, mais pendant les pauses, certains joueurs défensifs dansaient sur le terrain... Disons que ça ne faisait pas trop "match sans lendemain"... Après la rencontre, certains joueurs nous confièrent que les Gryphons ne pouvaient rivaliser physiquement contre eux... qu'ils étaient "jeunes".

-  Voir #91 Jr Luke réussir son interception, les mains en V au centre de son corps... Et quelles mains douces... Il doit sûrement assister en cachette aux camps d'été de Danny Desrivaux.

Gentils qu'on vous dit...
Photo Voltaic