jeudi 7 août 2014

L'éclosion ou l'explosion des Bleus...

Historiquement la présence des Carabins dans la CFL a été très éparse. Jusqu'au tournant de la décennie, quelques-uns seulement avaient été repêchés. On pense entres autres à Marc Trépanier, Greig Longchamps, Jean-Francois Roberge, Jonathan Lapointe et quelques autres, mais ceux-ci ne se sont jamais vraiment rendu dans une situation de match.

Puis vint l'année 2010, où Joash Gesse réussi à s'implanter au sein des unités spéciales des Lions de B-C, et par la suite des Eskimos d'Edmonton. C'était aussi l'année de Marc-O Brouillette (qui fut le premier Carabin à évoluer sur des unités régulières). H. Mahmoudi aussi fait l'équipe de réserve des Lions de C-B. L'année suivante Youssy Pierre et Djems Kouamé frappèrent à la porte et allèrent rejoindre les joueurs oscillant entre l'équipe de pratique, les US et la maison. Le DD Jerry-Ralph Jules a aussi connu ce genre de carrière.

Mais cette année nous sommes à un autre niveau, dans des parcours similaires, A. Pruneau est maintenant dans le siège du conducteur comme secondeur extérieur partant chez les Redblacks d'Ottawa et D. Ménard lui, sur la ligne défensive des Lions. À ceux-ci s'ajoutent le FB/TE A. Dupuis qui oeuvre régulièrement sur l'attaque des Argonauts.

Et on n'a pas encore parlé du parcours complètement inattendu de D. Foucault qui a toujours espoir d'être retenu d'une façon comme une autre par les Panthers de la Caroline. Il serait le premier LFUQuien a graduer au sein de la NFL depuis le ConUniste Corey Greenwood et évidemment, le premier Carabin de l'histoire.

De plus parmi les anciens, Gregory Alexandre, qui s'est accroché depuis son repêchage de 2011 à son rêve de footballeur professionnel est habillé à tous les matches pour les Eskimos et évolue régulièrement sur la ligne défensive.  Pour ceux qui l'ignorent, J. Beaulieu-Richard est toujours dans l'alignement des blessés des Alouettes et attend sa guérison pour reprendre sa route au sein des unités spéciales avec l'équipe montréalaise.

Dites-vous que les jeunes joueurs des Carabins, des joueurs recrues aux plus en vus pour le repêchage 2015, sont très conscients du succès de leurs ex-coéquipiers et voient de très près des exemples de réussites. On les perçoit motivés comme jamais à l'aube de la saison 2014.