mercredi 28 mars 2012

Restants de nouvelles du camp printanier...

Zach Medeiros en plein pratique avec D. Boisclair - Photo Dom Bernier
Quelques petites notes que l'on avait omis de mentionner suite au camp printanier tenu il y a deux semaines au Stade Hébert à St-Léonardo.


Changement de brigade
Originellement recruté il y a deux ans comme receveur, le produit des Faucons de Levis-Lauzon, Nicolas Bordeleau, qui avait débuté de l'autre côté du ballon à quelques reprises l'an dernier, a définitivement fait le saut comme demi-défensif.



L'énigmatique ligne défensive
Un des rares olines qui n'avait pas été habille l'an dernier, le joueur d'origine Française Franco Pana (6'2-290) était a l'essai lui aussi de l'autre côté du ballon, à l'intérieur de la ligne. Les instructeurs en parlaient comme une expérience, mais on a bien l'impression que le gros bonhomme va voir sa définition de tâche renouvelée en 2012.

Rappelons que, sur le blogue, nous avions appris que M. Lévesque-Thibodeau avait subi une autre opération afin de réparer son labrum-épaule. Dans le meilleur des cas, avec une quasi-intervention divine, Maxime pourrait revenir au jeu en toute fin de saison.

Parlons botteur
Nous avons discuté avec l'instructeur des botteurs D. Boisclair concernant nos craintes concernant les bottés de dégagement. Il nous a dit de ne pas nous inquiéter que: " Zach Medeiros pourrait effectuer ces bottés et les envoyer... loin!"

Quelques joueurs pratiquaient des bottés (notamment d'envoi) en cas d'urgence et les résultats étaient loin d'être probants.

Nous nous sommes informés si le recruté de GogoGarneau CNDF C. Bauer pourrait également effectuer les bottés de dégagement. On s'est fait expliquer qu'une cible de 5' 3" serait très challengeante pour le long snapper. Suite à cette révélation, notre commentaire ressemblait pas mal a un: dohhh.

Au travers les branches, nous avons appris qu'il n'était pas impossible que le Français Alexandre Sy, qui avait effectué les bottés lors de la blessure à Pépé il y a deux ans, soit de retour pour poursuivre ses études à l'UdM.