mardi 25 octobre 2016

Ramassis de notes - Match #7 - Le Renard est parti au vent!

Seulement 3 adversaires ? Ce n'est pas assez pour arrêter "Bazooka" - Photo J. Hajjar
Superbe victoire des Carabins lors du dernier match en saison régulière 2016 des Carabins au compte de 30-5 devant le Vert et Or de Sherbrooke. Notons le travail tout simplement remarquable de la défensive, qui non seulement a accordé un maigre 5 points aux Renards, mais qui a également servi la moitié des points sur un plateau d'argent pour l'attaque.

- Habituelle petite présentation des finissants du programme Carabins avant le début de la dernière rencontre du calendrier régulier pour apprendre que...  13 joueurs vont nous quitter. De mémoire de partisans, on ne se souvient pas d'un si grand nombre, une année normale gravitant autour de 5-6 joueurs. Il faut mentionner qu'il y a un nombre élevé de joueurs qui n'auront fait que 4 ans avec l'équipe Si on ajoute les joueurs qui risquent fort d'être convoités par la #CFL, on parle pratiquement du tiers de l'alignement partant que l'on devra remplacer en 2017.

- Dès le début de la rencontre, plusieurs changements sur la ligne à l'attaque. Le surprenant #56 F. Côté retourne à la position de bloqueur à gauche et un nouveau venu, #67 F. Bessette (un ex-CVM) obtenait son premier départ comme garde à gauche. Était-ce une ligne orientée davantage pour la course au sol ?

- L'attrapé et la course de #3 R. Cibasu de 27v. au début du 2e quart valait le prix d'entrée à lui seul. Pour paraphraser un coach italien bien connu : "C'est un joueur spécial".

- On ne sait pas si plusieurs amateurs font comme nous, mais lorsque la défensive est sur le terrain, nous concentrons souvent notre attention sur #91 Jr Luke, il est une nuisance constante pour l'offensive adverse, qui de toute évidence ne sait pas comment faire pour contrôler ce mastodonte, particulièrement lorsqu'il prend deux foulées d'élan avant d'arriver en trombe sur la ligne de mêlée.

- Le retour des rapides #16 D. Deschamps et #15 F. Hamel amène une couverture de passe qui cause des maux de tête aux receveurs adverses... et que dire du match du joueur défensif de la semaine #34 S. Drapeau.

- Au 3e quart, le bloc spectaculaire de #1 S.T. Erlington contre le gros joueur de ligne offensive adverse allouant à son quart #4 Sam Caron d'obtenir une belle course au sol démontre la hagne avec laquelle joue ce porteur de ballon. Ce jeu pendant qu'on avait le vent de face a sauvé un positionnement qui aurait pu coûté des points aux Bleus.

- Les pénalités, particulièrement lors des unités spéciales... oufffff de toutes les sortes, tout le temps!!! On a vu une "retenu" qui a été maintenue un bon 2 secondes APRÈS que l'arbitre eut lancé son mouchoir. D'ailleurs, le 2 points alloués du touché de sureté provenait directement de deux pénalités consécutives.

- #82 F. Ménard-Brière était sur le terrain bien longtemps avant le début du match, tentant de soupeser le vent et ses caprices. Avec un tel vent, pour lui, c'était un match ou il pouvait être un héros ou un zéro. Il fut le héros par ses deux bottés qui ont survolé la tête du retourneur Conraud-Arès, dont un atteignit même 93 v. !?!. Et ce, même sans parler d'une tentative de recouvrir son botté qui se termina en possession Bleue. Il fut l'une des causes majeures du peu de points alloués par les troupiers de coach Maciocia.

- 5 points accordés pendant ce week-end. La première partie de l'objectif Dunsmore 2016 à Montréal a été exécuté. La suite, le week-end prochain...