lundi 5 octobre 2015

Match #5 - Ramassis de notes - Le passé finit par nous rejoindre

Quelques ballons échappés - Photo Domskibum
La défaite des Carabins au compte de 17-12 contre le Vert & Or à Sherbrooke nous a appris que les éléments qui avaient meublés les 4 premiers matches des Bleus, se sont cristallisés pour constituer les éléments de la défaite et ainsi nous donner la même fiche que les Redmen de McGill à ce moment-ci de la saison.

En voici les principaux:

- Une attaque qui éprouve énormément de difficulté dans la zone payante. Plus on s’approche de la zone des buts et moins nous semblons avoir d'imagination..

- Des difficultés constantes au 3e quart, en fait depuis le début de la saison, nous avons un dossier de 10 points marqués et de 23 alloués pendant ce funeste quart!

- Une attaque qui, en 2ème demie oscille entre deux jeux, le gunslinging profondément ou une très rare course au centre sans imagination. Ce qui la rend extrêmement vulnérable aux all-out blitz.
 
- Un botteur de placement qui peine à réussir 50% de ses bottés, dont plusieurs sous les 30 v.  (un 28 v. manqué pendant cette rencontre).

- De l'indiscipline crasse qui s'accumule à tous les matches. Contre Sherby, après la couteuse interception, le joueur des Carabins alla plaquer le responsable de cette interception AU-DELÀ DE LA PISTE D'ATHLÉTISME, ce qui entraina évidemment une pénalité de 15 verges pour rudesse, mais surtout une prise de possession de ballon à la ligne de 1, au lieu de la ligne de 16 qui aurait pu se transformer en placement compte tenu de l'excellente performance de la défensive des Bleus.

- Pourtant à tous les matches la défensive et les US font en sorte que nous dominons la cruciale statistique des revirements. 

Autres notes:

- Le match a débuté bizarrement pour les Carabins, un botté court sur le premier botté d'envoi, qui n'a pas passé près de rien donné sauf une bonne position à Sherby. La première série fut un deux and out sur deux passes trop hautes de #4 G. Cousineau... Lui qui a l'habitude de manquer sa première passe qu'à sa 15ième tentative. Dès lors, on a vu que nous n'étions pas sorti de la tanière du Renard.

- Plusieurs observateurs attribuent la baisse de régime des Carabins à la perte de leadership principalement occasionné par le passage de By-Ray et de A. Coady en #CFL. Vous noterez que ces deux joueurs évoluaient au sein de la défensive... et le problème actuellement c'est l'attaque. Cette attaque qui n'a à peu près perdu aucun de ses éléments clés, sauf A. Davidson qui a été plus qu'adéquatement remplacé par son homonuméro #88 L-M Normandin.

- Un superbe botté de dégagement bloqué de #19 Jr Bien-Aimé, repris par Sherby dans sa zone des buts ne donna que 2 points et une reprise à la ligne de 35. Ce qui constitue le scénario le moins "payant" possible d'un botté bloqué.

 - À voir la performance toujours aussi impressionnante des DB nonames de Sherby, on va peut-être devoir dénicher leurs noms.

Première et sûrement pas dernière interception de J-S Bélisle - Y. Longpré
- Très bonne rencontre en défensive des joueurs suivants: #20 Maïko Zepeda et #8 BCBG (qui a fait toute une interception à la suite d'une passe rabattue par lui-même).

- Les recrues suivantes ont également fait très belles figures, particulièrement en l'absence de Cromito (leur meilleur match SIC): #41 X. Prévost , #9 J-S Bélisle, #23 J. Perrin.

- Sans #95 O. Daoust-Pichette (sorti avec une blessure au 2e quart), la ligne défensive est beaucoup moins incisive. Il est l'élément clé qui permet à la ligne de dominer. Probablement que le tandem avec #91 Jr Luke constitue une puissance au centre que les équipes adverses ne peuvent contrôler.

- La semaine de congé va faire énormément de bien, autant physiquement que mentalement. Les entraineurs et joueurs devraient en profiter pour regarder des films de l'attaque 2014 et tenter de répéter ce que l'on faisait de bien alors.