jeudi 11 septembre 2014

Match #2 - Une brise pourpre...

Espérons qu'on ménagera notre #88 M. Davidson - Photo Domskibum
Un CEPSUM à pleine capacité (probable), un vendredi soir où les étudiants empliront le tailgate, la bière coulera à flots, et surement quelques effluves rappelant Osheaga, ce sera assurément une belle soirée autant en température qu’en football.

Petit calendrier tranquille qui se met en branle pour les Bleus lors des 3 prochains matches, Bishop’s, McGill et St-Fx. Après un long camp d’entraînement, un match inaugural qui a fessé comme une tonne de brique et une courte semaine d’entraînement, c’est exactement ce que le docteur aurait prescrit.

Donc, Bishop’s au match d’ouverture à Montréal. Les caractéristiques de Bishop’s ? Un immense quart-arrière de 5 e année S. McDonald qui distribue bien de courtes passes ainsi qu’un coriace porteur de ballon R. King-Fileen, également un 5e année.

Bishop’s a perdu plus de 20 joueurs l’an dernier, dont ses étoiles les plus resplendissantes (J. Heather et A. Fox entres autres). Cependant, le principal problème avec lequel ils sont confrontés cette année est leur manque de botteur, autant de dégagement que de placement. Dans du football à 3 essais, contre une équipe classée top 10 SIC, ça ne pardonnera pas.

À l’offensive
À leur match inaugural, ils se sont fait piétiner par un porteur de ballon recrue de Concordia. On ne voit pas comment ils pourraient contenir notre duo de porteurs #1 Swissknife Erlington et #27 M. « Crazy » Crisi-Lauzon.

Cependant, on gardera un œil sur la proportion passes/courses pour savoir jusqu’à quel point l’offensive axée sur la passe promise par les instructeurs au début de la saison sera respectée. On aimerait voir un 60% par la passe.

À surveiller lors de la partie, si le différentiel est important , si on entrera un autre pivot, et lequel ? (À Québec city, en plus de #4 Gab. Cousineau, #15 P-L Vareghyi et #12 H. Henderson étaient habillés.)

En défensive
L’offensive pourpre se spécialise dans les courtes passes à d’habiles receveurs. Il sera particulièrement intéressant de voir comment la tertiaire réagira après s’être fait humilier la semaine dernière.

Les unités spéciales
C’est le bon endroit pour gagner le match, plusieurs recrues sur les « teams » face à nos joueurs plus forts et plus rapides, additionné à leur « avec pas d’botteur », on s’attend à de belles choses pour les Bleus dans cette phase du jeu.

Ailleurs dans la ligue
Au même moment, de l’autre côté de la montagne, McGill accueillera les ConUnistes  nouveaux et améliorés dans le cadre de la Coupe Shaughnessy*. L’intérêt de cette rencontre réside dans le fait que l’EC des Stingers Mickey Donovan était CD de MGill l’an dernier. Pour le recrutement 2015 en cours, une belle performance de Concordia pourrait constituer un attrait intéressant chez les collégiaux anglophones indécis. (Ce match sera webdiffusé sur SSN Canada)

Le RetO va visiter les patibulaires (et non bucoliques) plaines verdâtres à Sherbrooke samedi après-midi dans le match télédiffusé par Rad-Can. On restera aux aguets pour suivre comment l’attaque du Renard performera (particulièrement en 1ère demie) face à la coriace défensive du général Constantin.

Bons matches à tous! Et pour les amateurs qui vont assister à un match vendredi soir, apportez-vous une petite laine, ce pourrait être frais en fin de rencontre.

* Pour les ignares, Frank Shaughnessy introduira la passe avant au football canadien.