vendredi 22 septembre 2017

Les Rois de la montagne

Visite au Percival pour un affrontement tout Montréalais. La dernière fois que les Carabins ont joué dans ce stade mythique de l'Avenue des Pins c’était l’an passé pour s’assurer de la présentation de la coupe Dunsmore au CEPSUM. C’était la partie du #TeamPointContre. McGill s’était bien défendu. À vrai dire, depuis l’arrivée de R. Hilaire, B. Groulx et S. Lévesque, les hommes en rouges renaissent de leurs cendres. Sans prétendre qu’ils font maintenant de l’élite du football universitaire canadien, McGill n’est plus la proie facile qu’ils étaient. Un sentiment de fierté semble revenir sur le côté sud de la montagne. Au lieu de se plaindre des exigences académiques plus importantes qu’impose l’université, le programme de football a décidé de miser sur cet avantage pour recruter des meilleurs candidats. Nous sommes loin des menaces de quitter pour la ligne de l’Ontario. Reste que cet « avantage » est aussi la principale raison du nombre important de MIA avec lequel McGill doit jongler chaque année et qui ralentit la progression du programme.

La semaine dernière, les hommes en rouge ont, tout en restant poli, mangé une solide volée au Stade Loyola de l’Université Concordia. Ce n’est que lors que B. Groulx a perdu confiance en son QA #1 et qu’il l’a remplacé par la recrue de Vanier que l’attaque de McGill ait réussi à faire avancer le ballon. Contre l’impressionnante D des Carabins, quel QA sera responsable d’éviter l’assaut des Twin Towers? Est-ce que la D de McGill se fera autant découper par l’attaque aérienne des Carabins qu’elle l’a été la semaine dernière? Est-ce que l’attaque de McGill sera capable de marquer un point?

Du côté des Carabins. Malgré les pertes importantes de Z. Alexis, JS Bélisle, Cromito, la D des Carabins réussis à se régénérer avec l’apport des recrues et 2e année de l’équipe. Que l’on parle des Twin Towers, de S. Rossi, de Brian H, de MA Dequoi, V. Jacques ou de K Rehda, la défensive des Carabins reste plus imperméable aux attaques adverses qu’un imperméable jaune de chez MEC. Par contre, après 2 superbes performances de S. Caron, a montré qu’il n’était pas surhumain la semaine dernière contre Sherbrooke, et ce, malgré que l’attaque ait gagné au-dessus de 550 verges. Est-ce que la perte de G. BeachClub Parent, aura un impact sur l’offensive des Carabins ou ne serait-ce que l’opportunité pour les autres excellents porteurs de l’équipe de prendre leur place? Nous serons fixés dès ce soir sur le côté sud du Mont-Royal.

Ma prédiction : 45 – 1 Carabins.

Les Montagnards se rencontrent pour leur traditionnel tailgate au Yé Olde Orchard Pub sur Prince Arthur, vous êtes bien sûr tous les bienvenus pour venir prendre une bière avec nous avant le début de la partie. Nous y serons pour 16h.



MdM