dimanche 27 août 2017

Match #1 Ramassis de notes - Sur des chapeaux de roues... mal balancées

#83 R. Major-Dagenias saisissant une passe de S. Caron au 1er quart  - Photo Domskibum

Ça y est, la glace est cassée, la saison 2017 est en marche! Alors voici notre ramassis de notes à la suite du match inaugural à Loyola, soldé par une victoire au compte de 37-19 au dépens des Stingers de Concordia.

- Pendant le 1er quart, l'offensive des Carabins menée par #4 Sam Caron fonctionnait sur tous ses cylindres... En fait, avec les #88 LMNOP, #11 Pocket Rocket et le #83 R. Major-Dagenais (on voit clairement qu'il lui manque un surnom), `ça ressemblait un peu à l'épisode de Games of Thrones où l'armée de Westeros rencontre les dragons de Khaleesi.... pif, paf, pouf, Un massacre! ( 16-3 à la fin du 1er quart). #3 R. Cibasu aks Bazooka s'illustrera à son tour au 3e quart.

- Et comme à la guerre, une erreur stratégique de coach Donovan livrera pas mal la victoire sur un plateau d'argent pour les Carabins. En effet, la décision de faire débuter le quart substitut C. Sequera enlèvera toute chance à l'équipe des beaux uniformes de l'emporter. On se doute bien que la décision de laisser poiroter quasi tout le premier quart à l'ex MVP T. Miller sur le banc en était une disciplinaire, mais elle entraînera les conséquences que l'on sait maintenant.

- On dirait que les q-a des 2 équipes étaient inversement proportionnels... À mesure où T. Miller devenait plus précis et cinglant, S. Caron était moins efficace. Un point dont peu ont parlé est l'efficacité des receveurs ConUnistes (Y. Lessard, V. Alessandrini et J. Taylor) qui ont très bien fait lorsque visés.

- Parlant de faits méconnus, celui qui terminera avec le plus de plaqués pour la soirée chez les Carbs fut l'une des Twin Towers #94 P. Lemieux-Cardinal. La verte recrue terminera sa première rencontre universitaire avec 6 plaqués.

- Un fait un peu inquiétant pour les Carbs était le succès que les locaux obtenaient quand ils exploitaient les zones intermédiaires par la passe. C'est clair que la graduation de D. Deschamps crée un manque dans cette zone et les instructeurs vont devoir s'assurer de préparer #24 M. Dequoy ou une autre solution dans les 2 prochaines semaines.

- La bonne nouvelle a été la capacité des Bleus à stopper le jeu au sol des abeilles mené par l'increvable J-G Rimpel appuyé d'une ligne offensive immense. On a remarqué le bloqueur à gauche qu'on a appelait MONSIEUR Simba.

- Les unités de couverture des deux types de bottés ont été tout simplement intraitables lors des deux premières rencontres disputées jusqu'à maintenant. On peut l'attribuer à l'addition des #1 R. Kramdi, #27 Y. Audette et de quelques autres. Notez que la présence de By-Ray à la supervision ne doit pas nuire...

- L'aspect désagréable de la rencontre fut sans contredit le flot incessant de punitions appelées tout au long du match. L'indiscipline des deux côtés (bien qu'on donne l'avantage aux Bleus) combinés à une performance pitoyable des arbitres (dirigés par M. Young). À tel point que tout cela à passé tout près de culminer en mêlée générale à la fin de la rencontre.

Comme le disait le Maître du Monde en avant-match, possiblement que c'était un pré-saison pour eux aussi...