dimanche 11 novembre 2018

Ramassis- de notes - Finale de la Dunsmore - Un air de déjà vu

Régis Cibasu connaîtra un excellent dernier match universitaire, particulièrement en 1ère demie - Photo Domskibum
Le rendez-vous annuel entre les Bleus et les Rouges... au Peps encore cette année, entre un Rouge et Or dominant et invaincu et des Carabins qui s'amènent plein de confiance avec une défensive qui fait flèche de tout bois, un botteur au sommet de son art et une offensive qui semble prendre du mordant. Comme souvent par le passé les troupiers du Général Constantin finirent la journée avec la coupe de similibois entre leurs mains. Voici notre court ramassis de notes rédigées pendant que l'on cure notre défaite:

- Si l'on excepte son brainfart (échappé de ballon par manque de concentration), Dimitri avait connu sa meilleure demie depuis le début de l'année, 175v de gains aériens. Même s'il n'avait inscrit qu'un maigre point, on avait confiance qu'il puisse continuer sur sa lancée en 2e demie... Était-ce à cause des sempiternels ajustements du RetO ou de Dimitri qui avait perdu son mojo, mais ce qui animait l'attaque n'était tout simplement plus au rendez-vous en seconde partie.

- ...et comme toujours dans cette rencontre, les Rouges muselèrent notre offensive terrestre à des chiffres de la hauteur du Vert et Or. Si l'on excepte la seconde course de 10v. de Mr. Roboto, les 10 autres courses ne firent avancer le ballon que d'un fétide 24 verges.

- Ça nous a amené dans le trop familier scénario où Laval a l'avance et joue sur ses forces, nous forant à concéder des touchés de sureté, et de tenter un retour dans un triste blizzard, scellant ainsi définitivement tout effort de ralliement de 4e quart.

- L'exécution des Rouges était impeccable, pas de plaqué manqué, des blocs de receveurs toujours à point, une minimisation des erreurs digne d'un perfectionnisme tirant sur le maladif. N'eût été quelques ballons échappés, ils auraient pratiquement mérité le trophée Martha Stewart. Difficile à croire que c'est la même équipe qui s'est fait traverser par Western à la Vanier l'an dernier.

- Comme souvent lors de ces rencontres, on se fait outbotter par les Rouges. Possible que nos botteurs veulent trop en faire, mais la résultante est que les leurs réussissent plus de placements et ont des dégagements plus incisifs que nous.

- Les arbitres... comme trop souvent cette année, ils ont scrappé le show. Il faut dire que le show, à part des partisans trop maniaques comme vous qui nous lisent, était à peu près inexistant dans ces matches où on favorise les décisions prudentes et les courts gains.

- On l'a twitté pendant la partie. Les arbitres devraient avoir droit aux reprises vidéo, au moins lors des séries éliminatoires. On parle de 3 matches par an. La RSEQ devrait pouvoir se payer ça, sinon on s'engage à promouvoir un Gofundme pour les aider à absorber les frais inhérents.

- Pourtant, on avait gagné le tirage au sort...
Latest
Billet suivant