dimanche 10 novembre 2013

Finale de la Dunsmore - Ramassis de notes

F. Yansane terminera le match avec 10.5  plaqués et une int. - Domskibum
Bon match, mais malheureusement une fois encore, pas à notre avantage. Voici quelques notes que nous avons prises suite au match et aux commentaires d'après-match.

Un match avec plusieurs swing moods qui nous laissait toujours se demander dans combien de secondes, le momentum changerait de côté. De la même façon, un match où on un peut second guesser à peu près toutes les décisions des entraineurs, sans qu'on ne puisse trancher.

- On ne se souvient pas d'avoir vu les Carbs devoir si souvent aller en 2e essai et 8, 9, 10 à franchir. Pratiquement à toutes les séries on se retrouvait là. D'accord qu'on a essayé de courir, mais ça ne marchait vraiment, mais vraiment pas, mais nous étions plusieurs à se demander pourquoi on n'avait pas dans le livre de jeu une petite passe au premier essai au porteur sortant du champ arrière ou encore à notre #18 A. Dupuis après son bloc. Un genre de jeu aérien pouvant procurer 5-6 v. au premier jeu.

- Dans les circonstances #4 Gab. Cousineau a très bien fait, particulièrement face à la coriace défensive du Rouge & Or. Ça va permettre à nos deux pivots prospects de se pousser pendant la saison morte pour arriver en force en août prochain.

- Autant la oline accordait une protection adéquate contre la passe, autant elle ne parvenait pas à ouvrir des corridors de course devant la sous-estimée ligne défensive du Rouge et Or.

- Un peu surpris et inquiets des commentaires après-match de la ligne défensive du Rouge & Or qui affirmait que la ligne offensive des Bleus ne pouvait plus les contenir en fin de match, n'ayant tout simplement pas le cardio pour tenir le rythme.

- Une des facettes où le Rouge et Or nous a dominé fut au niveau des unités spéciales, non seulement à cause de B. Bédé, mais aussi des retourneurs des locaux contre les nôtres (qui en arrachaient sérieusement). Hypothétiquement, on se demande quelle aurait été la saison des bicolores dorés s'ils n'avaient pu compter sur B. Bédé, qui fut une fois encore leur MVP au cours de cette rencontre.

En conclusion, belle journée au PEPS, sans pluie, un peu frisquet, mais surprenamment avec peu de vent. Rien à signaler du côté de l’accueil des concitoyens de A. Maltais, ni de l'arbitrage (oui, oui, ça arrive). Un bon match.