dimanche 7 mai 2017

Ramassis de notes du camp hiver / printemps / été

Nous avons été faire un tour au CEPSUM où s'est tenu le premier camp de printemps de l'histoire de la RSEQ en mai...

Comme le format "Ramassis de notes" est toujours apprécié, nous poursuivrons la formule ici:

La famiglia

La plupart des organisations, sportives ou autres, se targent d'être une famille, au risque de devenir ridicule tant c'est employé à toutes les sauces. Mais cette année, à ce camp, ça sentait vraiment la famille, et ce à plusieurs niveaux:

La présence des anciens Carabins comme instructeurs: P.O. Brault, H. Boursiquot, By-Ray, N. Narbonne-Bourque, Garlins Duclervil, et le "Cousin Gab" qui sont tous passés par des hauts et des bas similaires au sein des Bleus... le noyau d'instructeurs: Maciocia, Iadeluca, Polo qui les connaissent tous bien, et ce depuis très longtemps. Les ex qui gravitent toujours dans les environs: Pruneau, Coady, M. Glaude, la perle de Jonquière, A. Laganière...

Les parents qui sont devenus une des pierres du programme, où les plus vieux accueillent chaleureusement les nouveaux arrivants, en leur expliquant ce à quoi ils doivent se préparer / s'attendre et en les intégrant rapidement dans le groupe.

...et les joueurs, où la barrière entre gradués, finissants, vétérans, recrues, est plus floue que jamais, tous sachant qu'ils seront des "soldats" à travailler ensemble vers l'objectif à atteindre...

Sur le terrain

- Sam Caron, le flegmatique par excellence, a son équipe sous la main et pratique avec l'assurance et la précision d'un quart de 5e année.

- On aime toujours autant le "release" de E. Parr, il laisse partir le ballon tellement aisément qu'on dirait que c'est une balle de baseball qu'il lance. S'est beaucoup amélioré en un an.

- On espère que L-P Simoneau réussisse le "retour de l'année" dans le football RSEQ. Il semble plus relaxe, et doit adopter l'attitude S. Nadeau-Piuze (s'amuser, s'amuser et s'amuser) pour connaître une bonne saison... Ses bottés de dégagement étaient superbes, notamment par un hang time qui surpasse souvent ceux de Félix.

- On était au camp la journée du mercredi et le nombre de joueurs sur la touche attribuables aux blessures était impressionnant. On a ainsi appris que S. Losier (ACL) serait perdu pour la saison 2017. De la même façon, on nous a informés que R. Cibasu ne sera pas à Québec pour le East-West Bowl, laissant ainsi une opportunité à Rocket Paquet de démontrer son savoir-faire.

- On reçoit dans nos entrevues le bloqueur G. Sylvestre. Ce n'est plus la même personne qui avait fait ses débuts en 2014 pour remplacer le MIA L. Constant d'urgence. Le gars est articulé, sûr de lui, il s'est entraîné comme il ne l'avait jamais fait tout l'hiver, sous la gouverne de By-Ray. Il est excité de se produire la semaine prochaine devant les dépisteurs de la CFL à Québec. Sûrement un des joueurs qui a été le plus transformé depuis qu'on suit le programme Carabin.

-Le Special K, K. Kerr est dans une forme splendide, il explose toutes les fois où on lui remet un ballon. On met un 2$ sur la table qu'il va en retourner un pour au moins un touché en 2017.

- Voir les twin towers B. Marion & P. Lemieux-Cardinal aux extrémités de la ligne défensive fait plaisir à ceux qui espèrent que les Carabins soient toujours menaçants dans cette partie du jeu.

- Le secondeur S. Rossi occupait le rôle tenu l'an dernier par F. Chagnon dans la défensive Thorpe/Maciocia

- Bien aimé notre interviewé, le receveur fauconnais A. Mailhot, de toute évidence ses tracés manquent un peu de fini et il doit prendre un peu de métier, mais quelqu'un qui est capable de bouger une telle stature (6'3-200?) à une telle vitesse, va finir par briller.

- Toujours chez les receveurs le produit Momontois, F. Laflamme a fait tourner quelques têtes. Pensez à un genre de Nik Lewis des Als, mais en moins grassouillet. Le genre de joueur à qui l'on fait de courtes passes, mais qui gagne toujours 3-5 verges supplémentaires en YAC tout en punissant les demi-défensifs. Sur un jeu précis, A. Hardy a tenté de stopper sa course en lui donnant un coup d'épaule, mais c'est lui qui s'est retrouvé balayé dans les airs comme une quille.

- Un joueur dont on a peu parlé comme candidat au poste de plaqueur, c'est le produit Grassettois Xavier Marois, on vous suggère de garder un oeil sur lui lors du match hors-concours.

Pour en savoir un peu plus sur nos joueurs absents au camp (MIA), se référer à cette discussion dans le forum.

On a bien hâte de voir la seconde cohorte arriver au camp du mois d'août...