vendredi 6 février 2009

Les secrets de QC révélés?


Une entrevue radiophonique avec Glen Constantin nous apprends quelques "insides" sur le R & O.

L'entrevue date du 27 janvier dernier, il fait la promotion du Party Super Bowl du R & O, il faut dire qu'écouter Glen Constantin à la radio ou à la télé demande une certaine dose de patience, disons qu'il ne menace pas Claude Mailhot comme commentateur... Le matériel intéressant concernant le recrutement débute à 10:00.

On y apprends notamment que:

- Qu'il considère Étienne Légaré comme parti pour la LCF. (1er choix au repêchage?)

- Qu'un choix au repêchage de la LCF doit jouer pour l'équipe qui le repêche, sinon ils perdent leur droit sur le joueur.

- Le 10 jours du camps d'entrainement à Orlando, FL pendant la semaine de relâche est un gros incitatif pour convaincre les joueurs collégiaux d'opter pour Laval. Spring break, on le savait!!!

- Le fait que les recrues arrivent dans un contexte où personne n'a de poste garanti.

- Dans le même état d'esprit, les 4 QBs de Laval qui pourraient possiblement être partant ailleurs et leur avenir.

P.S.: Désolé de s'être tant épanché sur le R & O, nous ne recommencerons plus...

4 commentaires:

Deux fans a dit…

Nous venons de recevoir la demande de renouvellement de billets de saison des Carabins, le camp d'entrainement se tiendra à 3-Rivières cette année...

3-Rivières vs Orlando et le spring break - disons que ça facilite le recrutement...

Anonyme a dit…

Il y a bien plus que ça qui fait que plusieurs vedettes collégiales décident d'aller vers Québec. Il y a Constantin qui est très apprécié et plusieurs veulent jouer pour lui. D'un autre côté, plusieurs veulent gagner la Coupe vanier et tant que Montréal ou Shebrooke ne seront pas capable de sortir de la conférence, ça va difficile de recruter les supers vedettes en grand nombre. Et il y a le fait de jouer 4 parties devant des foules de 12 000 personnes.

C'est sûr que je peux nommer certains noms qui auraient pu jouer à Laval mais ils ont décidés de relever un autre défi. Ils sont des leaders dans leur équipe et ils espèrent vaincre un jour le Rouge et Or et remporter la coupe Vanier. J'ai beaucoup d'admiration pour ces joueurs... Montréal(Marc-Olivier Brouilette, Franck Bruno. Louis-Philippe Aubertin, Olivier Fréchette, Julien Hamel, Hamid Mamouhdi, Joash Gesse, Christian Houle, Martin Gagné, Jonathan Pierre-Étienne et Gregory Alexandre) et Shebrooke(Jean-Philipe Shoiry, Pascal Fils, Francie Daneau, Yannick Sage, Filipe Fonseca, Guillaume Desmarais, Kevin Regimbald, Steve Paquette, Jean-Sébastien Laberge, Kevin Croft, Bruno-Pierre Doyon et Christopher Belley).

Alain C

Deux fans a dit…

Tu as bien entendu raison Alain C., mais c'est de la bouche de Constantin qu'on a entendu qu'Orlando, FL était un incentive important.

Sauf qu'il me semble que pour un joueur qui prends le football à coeur, il me semble qu'avoir la possibilité d'être partant à moyen terme devrait être le principal critère (autre qu'académique bien entendu)

Par exemple on n'ose imaginer avoir vu Nickolas Morin-Soucy œuvrer uniquement sur les unités spéciales pendant ses années universitaires. (Ce qui serait arrivé si Gagné ne s'était blessé..)

Anonyme a dit…

Je trouve que plusieurs joueurs ratent de belles carrières juste pour être avec les meilleurs...Je trouve cela dommage car tu as beau être une vedette, tu finis toujours pas avoir un gars meilleur que toi. Oui, la saine compétition est souhaitable et ça t'aide à donner ton 110% mais quand tu es rendu 16 joueurs sur la ligne défensive(comme Laval), il y a plusieurs joueurs qui ne verront pas beaucoup d'action. Et s'ils étaient dans une autre équipe, ils verraient plus d'action. En plus, ces joueurs(pour la plupart)sont à leur dernière année de football. Aussi bien en profiter et jouer au lieu de rester sur le banc.

Alain C