lundi 7 mai 2018

Odeur de football - Notre visite au camp de printemps des Carabins.



Dimitri le nouveau Messie
Mercredi dernier nous sommes allés faire notre visite annuelle au camp de printemps des Carabins. Voici les qques petits éléments que l’on a glandé ici et là qui pourrait vous intéresser:

1er constat : Nous ne pouvons que donner raison à Danny, avec le déplacement du camp d’hiver au printemps, ça sent réellement le football au CEPSUM. À notre arrivée, plusieurs joueurs étaient sur le terrain, en civil, et « chillaient » au soleil. Seulement les 3 botteurs, LP Simoneau, M. Arpin et la recrue A. Penverne étaient déjà en uniforme et travaillaient leurs bottés de placement. D’ailleurs, je ne sais pas pour vous c’est quoi une « shape de botteur », mais clairement LP et la recrue Penverne, respectivement 6’02, 256lbs et 6’03, 240lbs donnent plus l’impression d’exceller dans les compétions de callage de bière que dans celles de kicker des ballons entre des poteaux. 

Par contre, ne nous laissons pas berner par les apparences, notre contingent de #StiBotteurs est clairement le meilleur que nous avons vu débarqué chez les Bleus lors du départ d’un gradué. Tant sur les dégagements que sur les placements, les 3 botteurs ont montré de très belles choses. Félix peut partir à Winnipeg en paix, sa succession chez les Bleus se porte bien.

les Twins towers

2e constat : Les quelques semaines de plus en salle d’entrainement sous la supervision de coach By-Ray, que permet le déplacement du camp, semblent avoir donné de solides résultats chez plusieurs des joueurs de l’équipe. Je ne sais pas si c’est nous, mais les Twins towers, P. Lemieux-Cardinal et B. Marion semblaient encore plus impressionnantes que l’an passé. Avec le retour du moins en moins sous-estimé K. Prévost, la ligne défensive va être redoutable.

3e constat : La saison des mariages est officiellement ouverte (lorsqu’un joueur dans l’alignement n’est pas présent à l’entraînement, nous avons coutumes de dire qu’il assiste à un mariage). Mercredi soir quand nous sommes passés, plusieurs joueurs manquaient à l’appel. Ici nous ne parlons pas des MIA listés dans le billet précédent, mais bien de joueurs établis et de recrues qui n’étaient en uniforme sur le terrain. De ce nombre, plusieurs étaient sur les lignes de côté, récupérant d’opérations subies lors de la saison morte. Par exemple, seulement 8 OL et 4 PB étaient en uniforme pour pratiquer avec l’équipe. D’ailleurs, gagez pas votre maison sur la présence du PB G. Parent au East-West bowl la semaine prochaine… Rien de grave, simple précaution en prévision de la saison. Par contre, le cas de S. Rossi le serait un peu plus et pourrait s’étendre jusqu’au début de la saison régulière.

Nous ne savons pas si y’a un lien, mais quelques changements de position ont été observés pendant la pratique. Le 2e année Y. Audette serait maintenant le maraudeur substitut derrière F. Hamel à la place du docteur A. Hardy, qui lui, agirait maintenant comme secondeur coté large. La recrue M. Brodrique, du haut de ses 18 ans, aurait la lourde tâche de chausser les chaussures de DL hybride que portait BCBG depuis 4 ans.

Parlant de recrues, le contingent 2018 qui débutait en janvier est plutôt mince. Sur papier, ils n’étaient que 13, mais dans les faits, très peut ont réussi à se démarquer du lot. B. Lagacé est l’un d’eux. Le Grassettois a vite pris ses aises dans la tertiare des Carabins. Sa vision du jeu et son sens du football est remarquable pour une recrue. Comme Gretzky, il ne se rend pas au ballon, il va où le ballon va être. Le transfuge D. Debrosse-Smith est l’autre DB qui a attiré notre attention lors des confrontations un contre un avec les receveurs. Malgré sa taille moyenne, il réussissait à couvrir avec succès les receveurs des Carabins, et souvent parmi les meilleurs. Ne soyez pas surpris si vous voyez le #32 sur le terrain lors du 1er affrontement de la saison. 

Finalement, malgré sa shape de « trucker », le botteur français de Thedfurde A Penverne a montré de belle chose et pourrait brouiller les cartes.

En offensive, même si Danny semble vouloir nous faire croire qu’il y a une lutte pour la position de QA partant, nous vous confirmons que dans les faits, Dimitri Le Nouveau Messie est déjà bien en selle dans le siège du conducteur. Oui le docteur G. Archambault fait bien, mais l’avenir de l’attaque des Carabins passera par Dimitri. Sans avoir la même force que G. Cousineau ou S. Caron avant lui, Dimitri est plus précis et plus en confiance de ses moyens. Il ne sera peut-être pas MVP dès l’an prochain, mais il le sera avant la fin de son parcours avec les Carabins. Notons que nous n’avons pas vu le revenant E. Parr en action, celui-ci étant sûrement à un mariage...

Ce qui va grandement aider Dimitri c’est que l’ensemble des receveurs de l’équipe seront de retour l’an prochain. Il pourra donc compter sur R. Cibasu (à moins que les Bears ne le gardent), G. Paquet, K. Kaya, R. Major-Dagenais et LM Normandin comme receveurs partants. À ce groupe s’ajoute A. Mailhot, T. Fiske, S. Losier-Tremblay. Tous ces gentils garçons étaient au camp réussissaient à capter des ballons contre la tertiaire des Carabins. Ce sera probablement la plus forte brigade de receveurs à revêtir le Bleu uniforme

Seul point d’interrogation à la sortie du camp, c’est la OL. Lors de notre visite, très peu de gros bonhommes étaient à l’entrainement et la profondeur est assez limitée.

Le peu qu’on a vu nous donne vraiment hâte au vrai camp du mois d’août!

Latest
Billet suivant

0 commentaires: